Santé

Dans quel cas a-t-on besoin d’un test génétique ?

Habituellement, on a recours à une analyse ADN pour confirmer ou rechercher des preuves dans les affaires judiciaires. Vous ne connaissez pas tous les cas de figure qui nécessitent ce genre de test ? Suivez cet article, on vous explique dans quel cas vous devez faire une analyse génétique.

Un test ADN pour confirmer une maladie

Votre médecin vient de vous prescrire un test génétique après une consultation. Vous vous étonnez sur la légitimité de cette requête. Normalement, vous ne devriez pas paniquer !

Effectivement, si votre praticien vous a demandé cette analyse, c’est qu’il a besoin de confirmer quelque chose. Peut-être a-t-il constaté un symptôme inhabituel chez vous. Certaines maladies, comme le cancer, ontun rapport avec notre patrimoine génétique et pour les détecter le plus tôt possible une analyse ADN est indispensable. Ce test sert également à détecter les maladies génétiques que vous pouvez hériter de vos ascendants. Effectivement, il existe des maladies qui se transmettent par les gènes.

Un test génétique pour connaître ou confirmer la paternité

Si un doute subsiste sur la filiation d’un enfant ou un adulte, c’est à ce moment qu’on recourt à un test de paternité. Ce test peut se faire dès la grossesse de la mère. Il s’agit d’un test de paternité prénatal. Il se fait par une prise de sang de la mère qui contient également de l’ADN libre de l’enfant.

Vous pouvez également attendre la naissance de l’enfant. L’analyse s’effectue à ce moment-là à partir des échantillons buccaux de l’enfant et de son père. Cette analyse peut être demandée par la justice ou par la personne concernée elle-même.

Un test ADN dans le cadre d’une affaire judiciaire ou criminelle

Ce dernier cas concerne les enquêtes judiciaires que les polices scientifiques effectuent, par exempledans une affaire de meurtre ou de viol. Un meurtrier est susceptible d’être découvert grâce aux traces ADN qu’il a laissées sur le lieu de crime. On peut également identifier un violeur grâce à l’ADN qu’il a laissé dans le corps de son victime.

Dans ce cas, les policiers n’ont pas besoin de l’accord du suspect pour l’effectuer, il suffit seulement qu’ils comparent le résultat obtenu avec les bases de données dont ils disposent dans leur système. Plusieurs cas de meurtres ou de viols sont résolus grâce à un test génétique.

Les intervenants dans un test génétique

Dans le cas d’une affaire personnelle, c’est au demandeur de choisir le laboratoire à qui il va confier son analyse. Or, dans une affaire judicaire ou criminelle, c’est à la justice de désigner le laboratoire qui la fait. Et ce sera toujours un laboratoire agréé par l’Etat.

Cependant, dans certains pays comme la France, le test ADN est toujours affaire de la justice et ne peut pas être demandé par un tiers. Mais avec la révolution de la technologie, vous pouvez commander votre test génétique avec un laboratoire en ligne. Il vous offrira les mêmes conditions que les laboratoires habituels. Il garantit sa fiabilité et votre confidentialité. Plus d’informations sur le site generationadn.com