Bien-être

Le régime végétarien des sportifs : quels aliments privilégier ?

Un athlète doit retenir qu’il est important de combler la dépense énergétique après une séance d’entrainement. L’objectif est d’éviter la perte de masse musculaire tout en perfectionnant sa condition physique. Bien entendu, il est tout à fait envisageable de suivre un régime végétarien pour satisfaire les besoins nutritionnels du corps. Voici de plus amples informations dans ce qui suit.

Un végétarien peut-il devenir un athlète de haut niveau ?

D’un point de vue concret, il est possible de devenir un grand sportif en adoptant un régime alimentaire végétarien. Il suffit de prendre exemple sur Frederick Carlton Lewis, un coureur végétarien qui a remporté dix médailles olympiques (9 en or) ainsi que dix médailles aux championnats du monde de l’athlétisme (8 en or). Sans parler de la fameuse patineuse végétarienne, Surya Bonaly qui a remporté trois titres de vice-championne du monde ainsi que cinq titres de championne d’Europe. Certes, les sportifs végétariens les plus célèbres ne dévoilent jamais leurs secrets, mais une chose est certaine, c’est qu’ils ont travaillé dur pour arriver à leurs fins.

En clair, tout le monde, y compris les végétariens, peut devenir un athlète de haut niveau, à condition d’opter pour des recettes végétariennes. Bien sûr, il convient de suivre un régime alimentaire riche en protéines végétales (acides aminés), en glucides, en protides et en lipides afin d’éviter les risques de carences. Heureusement que les produits alimentaires dédiés aux sportifs végétariens sont nombreux. Il ne reste plus qu’à faire une liste des aliments à privilégier avant de commencer les séances d’entrainement. Dans tous les cas, il est important de boire de l’eau régulièrement après, pendant et après les efforts effectués.

Quels sont les aliments végétariens à privilégier ?

Pour rappel, un bon apport en protéines (végétales) est indispensable pour tous les athlètes (professionnels ou débutants). Plus concrètement, un sportif végétarien a tout intérêt à consommer des légumineuses, des céréales complètes, des oléagineux, des fruits ainsi que des légumes. En d’autres mots, il doit adopter une alimentation équilibrée pour atteindre ses objectifs personnels. Il pourra par exemple manger du pain, du riz, des pâtes complètes, de l’avoine et du seigle pour refaire ses réserves de glucides (faible index glycémique), fibres, zinc et de vitamines B.

Puisqu’il s’agit de la nutrition sportive des végétariens, il convient de privilégier les aliments riches en fibres, vitamine C, bêta-carotène ainsi que d’autres antioxydants afin de protéger le corps du stress et de l’exercice. De ce fait, il ne faut pas hésiter à consommer des légumes colorés et des légumes à feuille verte. L’athlète devra également manger des légumineuses (haricots, pois, lentilles, lait et yaourt de soja, etc.) et des graines oléagineuses (caméline, chia, lin, noix, chanvre, pavot, sésame, graines de tournesol, etc.), car elles constituent une excellente source de protéines végétales, de glucides, de fer, de fibres, de calcium, de magnésium, de zinc et de vitamines B.