CBD
Shopping

Qu’est ce que le Cannabidiol (ou CBD), qui fait tant débat en France ?

Depuis quelques mois, impossible de passer à côté d’un débat qui anime le pays, celui autour du Cannabidiol, également appelé CBD.

Le CBD est un élément actif de type cannabinoïde, présent dans la fleur de cannabis. Contrairement à son cousin le THC, considéré par la loi comme une subtance stupéfiante, le CBD ne fait pas l’objet de réglementation, et n’est pas interdit par la loi. C’est ce qui explique la multiplication récente de magasins spécialisés dans la vente de cannabis dit « légal ». Nos explications !

CBD, THC, cannabis, chanvre, marijuana… Comprenons de quoi il s’agit !

Dans un premier temps, il est peut être utile de rappeler à quoi correspondent ces différents termes.

Pour faire simple, quand on parle de cannabis, de chanvre ou marijuana, on fait référence à la même chose : la plante de cannabis. Cette dernière peut en effet prendre différentes dénominations, mais toutes parlent de la même plante.

Dans les fleurs de cette plante, on distingue plusieurs éléments actifs. Les deux les plus connus sont le THC et le CBD.

THC, ou Tétrahydrocannabinol

Le cannabinoïde le plus connu, présent dans la fleur de cannabis, est le Tétrahydrocannabinol, plus connus sous l’abréaviation de THC.

Son action provoque l’effet « high », et sa consommation est formellement interdite par la loi. Le THC relève de la catégorie des stupéfiants, et la production, la détention et la consommation de produits présentant un taux de THC supérieur à 0,2% est considérée comme un délit par la loi française.

CBD, ou Cannabidiol

Le second cannabinoïde présent dans la fleur de cannabis se nomme le Cannabidiol, ou CBD dans son abréaviation courante.

Présent en plus ou moins grande concentration dans la fleur, le CBD est reconnu par certains pour ses qualités apaisantes et décontractantes.

D’un point de vue légal, le CBD ne fait pas l’objet d’un encadrement par la loi française et n’est donc pas considéré comme un produit stupéfiant en tant que tel.

Une opportunité saisie par les magasins de fleurs de cannabis respectant les taux légaux de THC

Depuis quelques mois, se sont multipliés les ouvertures d’enseignes proposant la vente libre de fleurs de cannabis respectant les limites légales en matière de THC.

Ce type de magasin (on appelle également cela un CBD shop) propose donc à ses clients des fleurs issues de la plante de cannabis, auxquelles on a retiré sa teneur initiale en THC pour que cette dernière soit conforme aux plafonds légaux fixés par la loi, à savoir 0,2%.

En revanche, la fleur de cannabis comporte toujours l’élément considéré comme relaxant, c’est à dire le CBD, ce qui explique le nom donné à ces enseignes.

Alors que beaucoup d’entre eux qualifient ce produit de « cannabis légal », les autorités publiques pointent encore du doigt un secteur qui relève, selon elles, d’un flou juridique. Il sera donc très intéressant de suivre la tournure des évènements dans les prochains mois, pour voir si cette tendance aura vocation à se poursuivre, ou au contraire sera l’object d’un encadrement plus strict par le législateur. 

Une chose est sûre, le débat est loin d’être clos, et nombreux sont ceux qui s’attendent à une veritable passe d’armes entre les utorités publiques et ces entrepreneurs d’un nouveau genre. Affaire à suivre !