Shopping

Bien-être urbain : les camions de petite taille, une alternative gagnant/gagnant

Le milieu urbain ne cesse de se densifier, au détriment des citadins qui doivent subir un trafic de plus en plus important et de plus en plus polluant. De leur côté, les professionnels pâtissent également de cette surpopulation urbaine, ayant de plus en plus de difficultés à transporter leurs marchandises.

Les camions de petite taille fluidifient le trafic et polluent moins

Le concept d’un chassis-cabine des Pays Bas suppose quelque chose de grand. Pourtant, dans les villes, il est souvent nécessaire de transporter de petites choses dans des rues extrêmement étroites. Par conséquent, les constructeurs automobiles du monde ont commencé à produire des camions… miniatures.

Les entreprises japonaises se sont lancées dans la création du plus petit chassis-cabine. Honda, Suzuki, Mitsubishi ont présenté leur produits quelque temps après. Les véhicules se ressemblent beaucoup mais présentent des caractéristiques intéressantes en termes d’optimisation pour une consommation en ville.

Tout d’abord, la taille ne dépasse pas 3,4 x 1,48 x 2 mètres, ce qui donne une excellente maniabilité – l’indicateur le plus précieux dans les grandes villes. Le moteur est le plus souvent à trois cylindres, son volume est d’environ 0,66 litres et sa puissance d’environ 50 chevaux. La capacité de charge d’un tel camion est d’environ 350 kg.

En cela, il est un atout précieux pour les professionnels, mais reste une nuisance tout à fait acceptable par les riverains, comparé aux énormes camions à plate-forme.

Le confort n’est pas oublié

Les Japonais n’oublient pas le confort et la commodité du conducteur et du passager : la cabine a généralement tout le nécessaire pour cela, si vous le souhaitez, vous pouvez choisir un modèle avec une transmission automatique. Il existe du côté des chassis-cabine d’Espagne une version motrice.

Au Japon, ces véhicules sont incroyablement populaires. En effet, ils sont très économiques et la loi japonaise favorise leur utilisation en permettant de payer cinq fois moins d’impôts. Il est dommage que le Japon ne fournisse cet équipement qu’au marché intérieur, limitant fortement l’export de ce type de produit.

Zoom sur 2 fabricants

La leader dans production de petits chassis-cabine est l’Inde, plus précisément la société Tata. Tata Ace Zip est capable de transporter jusqu’à 600 kg de marchandises. La puissance du moteur est de 11 chevaux et le camion coûte environ 4500 dollars américains. Mais ce n’est pas tout : les constructeurs indiens se préparent à produire un camion qui deviendra certainement le plus petit camion du monde, avec un cylindre de 9 ch et une vitesse se limitant à 55 km/h. On pourrait l’appeler le « camion des villes », tant ce type de transport semble en mesure de révolutionner le frêt de marchandises dans les agglomérations.

Le fabricant britannique de scooters électriques Elecscoot, quant à lui, a lancé un camion chassis-cabine d’Autriche à trois places et trois-roues nommé E-Truck. Propulsé par un moteur de 5 kW développant 71 Nm de couple, E-Truck est disponible avec un choix de trois configurations de batteries. La vitesse maximale est estimée à 46 km/h, les charges utiles brutes vont de 300 kg à 400 kg. Il s’agit d’une conduite à droite en standard, mais les hookers à gauche peuvent être spécifiés.

Une autre alternative qui doit permettre une meilleure harmonie entre professionnels et riverains, pour le confort de tous !